Gottfried Locher, Président en exercice de la CEPE

Points forts de la Communion ecclésiale européenne jusqu’en 2018

C’est Gottfried Locher qui a repris la direction au sein du Présidium de la Communion d’Églises protestantes en Europe pour la seconde moitié de la période courante de fonctionnement. Depuis le décès inattendu de l’évêque émérite Dr. Friedrich Weber en janvier 2015 c’est Klára Tarr qui a eu le mérite d’assumer la direction des affaires pour le Présidium de la CEPE.  Mme Tarr consacrera désormais l’essentiel de son activité aux préparatifs des « Journées chrétiennes de rencontre » de juillet 2016 à  Budapest, organisées par l’Église luthérienne en Hongrie.

En janvier 2016 a débuté un processus de travail appelé « Avenir » sous la présidence de Gottfried Locher. Ce processus devra dessiner les contours de la CEPE en réponse aux nouveaux défis qui attendent la CEPE à l’échelon européen en raison des mutations en cours dans les domaines de la société, des finances et de l’ordre juridique.   

Locher va conduire la CEPE vers sa prochaine, la 8ème Assemblée générale en 2018 à Bâle, et en sa qualité de Président du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse il sera, conjointement avec l’Église réformée de Bâle-Ville, l’hôte de celle-ci. « Nous souhaitons une Assemblée générale qui soit proche du peuple, avec un fort engagement de nos Églises membres locales et régionales du triangle Suisse-Allemagne-France, » annonce Locher. « La communion ecclésiale européenne devra être perceptible pour la population locale. C’est pourquoi l’Assemblée générale se tiendra autour du week-end du Jeûne fédéral et comportera des rencontres au niveau de l’espace public ».    

Dès 2016 on enverra un certain nombre de résultats essentiels du travail de la période courante de fonctionnement aux Églises membres pour étude et commentaire, notamment à propos de la communion ecclésiale, de la  « Pluralité des religions » et de questions éthiques au commencement de la vie autour du domaine de la médecine de reproduction. A cela s’ajoutera un texte de base sur l’éducation et la formation permanente des théologiennes et théologiens ainsi que le résultat d’un processus d’études sur une « Théologie de la diaspora ». Et les fruits de tous ces processus de travail en cours seront soumis à l’Assemblée générale des Églises membres de la CEPE pour délibération finale.

Au cours de la seconde moitié de la période de fonctionnement la CEPE tiendra quelques rencontres internationales, notamment une seconde consultation sur la vie cultuelle et liturgique consacrée à la « Sainte Cène » - « cœur et thème central de notre communion ecclésiale », comme le souligne Locher (en novembre 2016 à Vienne) et, comme événement le plus global, une 3ème Rencontre des Synodaux européens (en mars 2017 à Berne).

La CEPE inaugurera le 500ème  Jubilé de la Réforme par un culte festif et une séance de son Conseil en date du 19 mars 2017 à Wittenberg. « Notre communion ecclésiale va célébrer le Jubilé de la Réforme dans toute sa dimension confessionnelle et le rendre ainsi accessible au grand public. Et dès 2017, et au cours des années suivantes, nous allons thématiser les multiples effets historiques de la Réforme sur la vie dans toute l’Europe », affirme encore le Président de la CEPE.  « L’Église ne se borne pas à exister à l’intérieur des frontières d’un pays donné. Nous favorisons une mise en réseau au niveau européen. »

ABOUT THE AUTHOR
0 Comment(s) to the "Gottfried Locher, Président en exercice de la CEPE"
followme
  • Twitter
  • Facebook

Cité européenne de la Réforme

focus 28

Langues